27 nov. 2019 Institut de Physique du Globe de Paris

Contexte de travail

L'institut de physique du globe de Paris est un grand établissement d'enseignement supérieur et de recherche indépendant piloté par un conseil d'administration et un conseil scientifique. Il est membre l’Université de Paris Cité et associé au centre national de la recherche scientifique (CNRS) sous la forme d'une unité mixte de recherche, l'UMR 7154, en partenariat avec l'université Paris Diderot et d'une unité mixte de service, l'UMS 3454. Il rassemble environ 150 chercheurs de très haut niveau recrutés dans le monde entier, 170 ingénieurs et gestionnaires et plus d'une centaine de doctorants de tous pays qui partagent la même passion pour les sciences de la Terre et des planètes. Organisme de recherche en géosciences de renommée mondiale, l’IPGP étudie la Terre et les planètes depuis le noyau jusqu’aux enveloppes fluides les plus superficielles, à travers l’observation, l’expérimentation et la modélisation. Une attention toute particulière est portée aux observations de longue durée qui sont essentielles pour l'étude des systèmes naturels. L’IPGP a la charge de services d’observation labellisés en volcanologie, sismologie, magnétisme, gravimétrie et érosion à travers ses observatoires permanents sur les îles de Guadeloupe, de la Martinique, de la Réunion et à Chambon-la-Forêt (France métropolitaine). Par ailleurs, l'IPGP équipe et entretient deux réseaux géophysiques mondiaux qui suivent les variations du champ magnétique (réseau INTERMAGNET) et l'activité sismique du globe (réseau GEOSCOPE). L'IPGP héberge des moyens de calcul puissants et des installations expérimentales de dernière génération et bénéficie d'un soutien technique de premier plan. Sa structure souple facilite l'émergence d'équipes de recherche dans les Annonce de recrutement à l’IPGP UMR 7154 – UMS 3454 IPGP – Service des Ressources Humaines – 1 Rue Jussieu – 75238 PARIS cedex 05 rh-ipgp@ipgp.fr domaines les plus prometteurs. L'IPGP est responsable de plusieurs formations en master et en doctorat, en étroite collaboration avec l'université Paris Diderot. Un programme de formation avancée en imagerie géophysique est proposé en commun avec l'École Nationale Supérieure des Mines de Paris et plusieurs partenaires industriels (CGG Veritas, Schlumberger, Shell, Total). Le travail se fera à l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), à La Réunion, qui est une unité de recherche et de surveillance de l’Institut de physique du globe de Paris avec 4 chercheur.es (3 de l’équipe Systèmes Volcaniques et 1 de l’équipe Géosciences Marines), 2 ingénieurs de recherche, 3 ingénieurs d’étude, 1 technicien, 1 gestionnaire, 1 postdoctorant, 1 doctorant. Dans le cadre du REVOSIMA, 3 CDD ingénieurs seront affectés à l’OVPF et 1 CDD ingénieur sera affecté aux Observatoires volcanologiques et sismologiques à Paris pour constituer et opérer le REVOSIMA en soutien avec les personnels de l’OVPF à La Réunion et du BRGM Mayotte.

Missions

Dans le cadre de la réponse scientifique de crise suite à l’éruption sous-marine proche de Mayotte en 2018-2019 et à l’activité sismique associée, d’importants moyens ont été obtenus de l’État afin de financer des observations à terre et en mer. Afin de mieux comprendre, suivre, analyser et améliorer la prévention des risques potentiels face à ce phénomène géologique exceptionnel qui impacte la population mahoraise et plus largement cette partie de l’océan indien, le coeur opérationnel du Réseau de surveillance Volcanologique et Sismologique de Mayotte (REVOSIMA www.ipgp.fr/revosima) est opéré par l’IPGP avec l’appui du BRGM Mayotte. Le REVOSIMA bénéficie du soutien de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF/IPGP), de l’IFREMER, du CNRS/INSU et du BRGM. Les données de ce réseau sont produites par un large consortium de partenaires scientifiques financés par l’Etat. Le REVOSIMA publie 2 fois par mois un bulletin scientifique sur l’activité. Ce poste proposé en CDD et basé à l’observatoire volcanologique de Piton de la Fournaise fait partie du nouveau Réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte. Le ReVoSima maintient des réseaux de stations de terrain dédiées à la surveillance sismologique, volcanologique en temps réel. Les stations de mesure utilisent des technologies basées sur l'électronique embarquée avec des transmissions de données en IP (satellite, WiFi, VPN, Internet). Parallèlement l'observatoire maintient et développe une architecture informatique basée sur un Annonce de recrutement à l’IPGP UMR 7154 – UMS 3454 IPGP – Service des Ressources Humaines – 1 Rue Jussieu – 75238 PARIS cedex 05 rh-ipgp@ipgp.fr cluster de virtualisation haute disponibilité pour traiter, archiver et distribuer les données issues des réseaux afin d’assurer ses missions de surveillance. Ces missions impliquent la gestion scientifique de crise et l’information en temps réel vers les autorités responsables de la protection civile, ainsi que la diffusion des flux de données vers la communauté scientifique. L’informaticien recruté travaillera sous la direction de l’informaticien actuel de l’OVPF. La mission principale de l’informaticien est de mettre en place un système d’information dédié à Mayotte sur le modèle de ceux utilisés dans les observatoires volcanologiques et sismologiques de l’IPGP, afin de mettre en place des alertes en cas de changements d’activité, une interface de visualisation à distance des données et des modélisations, et un système d’analyse de données sismiques acquises à terre et en mer en collaboration avec les sismologues de l’observatoire. Il participe aux astreintes H24 du ReVoSiMa. Il travaille en équipe avec l’informaticien actuel de l’OVPF pour administrer les systèmes et réseaux de l’observatoire pour les tâches courantes ainsi que dans le cadre de la gestion de crise (séisme ressenti, éruption volcanique).

Activités

  • Mettre en place les moyens et les procédures pour garantir les performances et la disponibilité des systèmes
  • Administrer, maintenir et faire évoluer le réseau (LAN, VLAN, WLAN) et ses services (mail, DNS, DHCP, serveur SSH, OpenVPN, NFS, rsync, etc.)
  • Administrer un cluster de virtualisation sous Proxmox
  • Administrer des serveurs virtuels (KVM, LXC)
  • Administrer les systèmes Linux Debian, Ubuntu et RedHat EL.
  • Administrer un système de supervision des systèmes, réseaux et flux de données de l’observatoire (Nagios)
  • Rédiger la documentation sur le système informatique et le réseau (Wiki).
  • Gérer les évolutions et la maintenance des matériels
  • Former, conseiller et assister les utilisateurs de l’observatoire
  • Assurer la veille technologique

Compétences attendues

Connaissances principales

  • Expertise et expérience en administration Unix/Linux (système Debian, Ubuntu, RHEL)
  • Compétences en réseaux divers et sécurité (VLAN, STP, VPN, OLSR, SSO, IDS, DMZ...)
  • Maîtrise des languages de scripting (bash, shell, perl, awk, ..) et notions de base en programmation orientée objet
  • Annonce de recrutement à l’IPGP
  • UMR 7154 – UMS 3454
  • IPGP – Service des Ressources Humaines – 1 Rue Jussieu – 75238 PARIS cedex 05
  • rh-ipgp@ipgp.fr
  • Expérience en méthodologie de travail et gestion de projet informatique (analyse des besoins, spécifications, conceptions) avec rédaction des documents associés (exemple : cahiers des charges)
  • Sécurité des systèmes d’information et de communication
  • Capacité de synthèse, présentation des travaux réalisés et rédaction de documentations

Savoirs faire :

Expertise et expérience en virtualisation principalement avec Proxmox (KVM et Linux container LXC) Évaluer une solution informatique et de télécommunication adapté à une structure opérationnelle Expérience en stockage SAN, LVM, systèmes de fichiers distribués (GFS ou autres) et NAS (NFS/CIFS) Expérience de développement en Perl, PHP, Python

Savoirs-être

  • Être autonome, rigoureux, organisé, avoir un bon esprit d’analyse.
  • Apprécier le travail en petite équipe, posséder un bon sens du relationnel pour interagir efficacement avec les collègues ingénieurs et chercheurs en charge des réseaux et projets.

Contraintes et risques

La personne recrutée participera aux astreintes du REVOSIMA pour l’identification et la localisation routinière de la sismicité, la surveillance de l’état du réseau, des données de déformation et de concentration en CO2 (quand disponibles).

  • Elle devra avoir des aptitudes physiques pour le travail sur le terrain et en altitude.
  • Elle pourra éventuellement participer à la préparation et réalisera des missions océanographiques de déploiement/récupération d’OBS et de capteurs de pression.
  • Elle contribuera au fonctionnement du REVOSIMA et donc à la rédaction des bulletins d’activité, à l’analyse des données et au suivi de l’activité
  • Interventions 7j/7, 24h/24 pour tout problème informatique impactant le fonctionnement de l’Observatoire partagée par moitié entre l’agent et le responsable informatique. De même pour l’assistance aux utilisateurs durant les heures de travail.

Avantages

Salaire net d’environ 2635 € par mois selon expérience

Voir l'annonce d'origine